Accueil  

Dérapent dans le département 75 : j-u-g-e-s huissiers mandataires no-tai-res avocat  com-mis-saire  po - l - i - ci - er - s et  sur le reste de la France
Sources le Dauphiné Libéré du 12/01/05, 15/01/05, 14/01/05,
Doit-on remplacer "s'être" par "avoir été" pour que ces publications soient crédibles ?
A t-on voulu (au tribunal) limiter ainsi la condamnation de l'huissier ?
Pot de terre / pot de fer ? La justice est-elle grandie par ce verdict ?
Pour un assassina, aura-t-elle probablement seulement trois ans de détention, avec les remises de peine ?

On peut lire :
" L'huissier... cette femme... la sexagénaire a chargé la victime en l'accusant de chantage. Il exerçait sur moi des pressions... avait travaillé au noir plusieurs années pour son étude... la veuve de la victime, Marilyne Abichou, également employée de l'étude, a donné hier une version totalement différente.
Elle a expliqué avoir été obligée de commettre des actes illégaux, notamment gérer des dossiers qui ne devaient pas figurer dans la comptabilité... "

" Marie-Louise Polidori, 64 ans, ancien huissier de justice de Paris, a été condamné hier soir à sept ans de prison par la cour d'assises de Paris, pour son rôle dans la mort violente d'un ex-employé qui avait dénoncé à la justice ses pratiques professionnelles irrégulières. Eric Abichou était décédé en juillet 1999 après s'être défenestré pour échapper à deux hommes qui voulaient l'obliger à signer un document pour rétracter ses accusations ... "

" Une peine de 12 à 14 ans de prison a été requise... mort suspecte... avait dénoncé ses irrégularités professionnelles... s'être défenestré du 6 e étage... reconnaissance de dette de plus de 135 000 euros au profit d'une association créée par Me Polidori... "
(voir aussi France soir)