User-agent: Mediapartners-Google* Disallow: JUGE POUR NUIRE- PRISON POUR SIGNALEMENT DE LA CORRUPTION DU MILIEU DU DROIT

Accueil - 10/11/2016 au 13/07/2017 : Vengeance par huit mois en prison pour protéger les trafics de jugent qui rendent la justice pour nuire au lieu d'être au service du peuple.

Grace aux publications sur le net, les autres victimes se manifestent et dénoncent les trafics du même notaire

Voir des précisions sur cette page

Les demandes de remise en liberté au JLD reçoivent les réponses de ceux qui ont jugé !
La requête du 24 avril 2017 est jugée le 18 juillet (soit 6 jours après la fin de la détention arbitraire)
Etrangement, on retrouve le juge Jean-Pierre PRADIER déjà très impliqué en 2006 dans cette affaire pour me condamner de mes publications, difficile donc d'espérer dans son nouveau jugement de la cour d'appel rendu 25 juillet 2017 où intervenait aussi Joêlle BLATRY, Alain LACOUR et l'avocat général Gilles DELORME qui devrait poursuivre les notaires et complicités avec les preuves entre les mains (A été dans le même tribunal - Mme Julie Delorme, juge placée auprès du premier président de la cour d'appel de Grenoble)

 

Voir les liens à cette page




Jean-Pierre PRADIER encore juge de la demande ci-dessus



Retour haut