User-agent: Mediapartners-Google* Disallow: DES JUGES MAFIEUX AU SERVICE DU MILIEU DU DROIT
Accueil     2014 représailles par la prison contre tous les militants
2016 - Piratage et appropriation de ma ligne téléphonique 0613845996 - Motivation de cette atteinte à la vie privée de moi-même et de tous ceux qui y ont laissés des messages en toute confiance.

L'absence de réaction de FREE ! UN JUGE MAFIEUX COUVRE LE TRAFIC

René FORNEY                                                                        Lettre et fax du 25/06/16
4 chemin Montrigaud
38000 Grenoble
0613845996 / 0763156646

Monsieur le Responsable Juridique de FREE MOBILE
Free Forfait Mobile
75371 Cedex 08

Objet Piratage de ma ligne téléphonique
Vos références : 9983-0-20062016
Par Sébastien WONG

Monsieur,

J'ai bien reçu votre lettre du 20 juin (jointe) qui confirme vos refus suite à nos appels téléphoniques par différents adhérents et membres de notre association

Même les nombreuses attestations qui prouvent qu'il s'agit bien de ma ligne téléphonique sur format officiel avec cartes d'identités ne semblent pas suffirent à prouver le piratage de ma ligne téléphonique alors que vous pouvez vérifier auprès de la personne Jacques DURAND (0952480603/0668667018) qui se prétend titulaire de mon numéro 0613845996 d'en justifier la provenance.

Je vous joins la carte SFR d'origine piraté par Jacques DURAND par un transfert informatique chez vous et sa motivation.

Je vous joins également copie de la citation délivrée le vendredi 17 juin pour l'audience du 29 mars 2016 à 9 h au tribunal de Valence.

Cordialement
PJ :
- Citation en référé le mercredi 29 juin au tribunal de Valence
- Votre lettre du 20 juin
- Scan de la carte sin SFR 0613845996 piratée
- L'accusé réception des pièces par Jacques DURAND

 
 
Lettre de confirmation de rejet de l'avocate Florence PATRIMONIO en 2014 (Cause des représailles sur ma ligne)

René FORNEY
4 chemin Montrigaud
38000 Grenoble
Tél : 06 13 84 59 96
Né le 05/11/54 à Nîmes

Temporairement en résidence imposée sous bracelet électronique :
Chez Mme Sylvette GARCIN
xxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le lundi 17 novembre 2014

Objet : Confirmation de mon refus de toutes inventions
dans mes procédures en justice.

 

À Madame Florence PATRIMONIO
Avocate
22 cours Franklin Roosevelt
69006 Lyon

Madame,

Par cette lettre, j'entends confirmer notre conversation téléphonique du 5 novembre et mon rejet de continuer toutes mes procédures en justice avec votre aide.

Votre appel du 5 novembre faisait suite à la sollicitation du juge d'application des peines Madame Hélène FOURMANOIR juste après mon unique RDV avec celle-ci. Malgré ses menace de me remettre en prison, après les six mois ferme pour du délit de presse transformé en outrage, j'avais insisté que je ne prendrais pas contact avec vous suite à mon refus de poursuivre sous bracelet électronique. Je lui ai exposé les falsifications des procédures judiciaires à mon encontre notamment par le détournement des correspondances en sa possession, elle a préféré cacher les dérives de ses confrères.

Vous pouvez écoutez l'entretien avec Mme la juge publié sur http://www.victime-ripou.com/victime-en-prison.htm. Il prouve que la juge à menti dans son jugement rendu suite à ce RDV du 5 et je vais devoir faire appel et faire enregistrer une inscription de faux.

Ces gens ne peuvent ignorer qu'ils sont passibles de l'article 432-5 du code pénal.

Pour le moment je subi toujours les même trafics mafieux que personne ne veut stopper. Je suis donc contraint d'attaquer tous ceux qui laissent faire ou valident et le JAP de Valence a fait de même en m'obligeant d'accepter ma prolongation sous bracelet électronique en plus la juge a demandé votre complicité malgré mon opposition.

En audience du 15 mai au lieu de parler des dérives, vous m'avez dénigré en disant que je n'avais pas accepté mon divorce alors qu'il s'agit d'une dépossession totale de biens organisée avec la complicité d'élus et de magistrats. En plus, vous saviez que j'étais consigné dans ma cellule et avez laissé passer l'appel ! Ce qui a eu pour conséquence 4 mois ferme de plus.

Je préférais encore prendre davantage plutôt que l'on me reproche de ne pas avoir utilisé les voix de recours. C'était donc à moi de décider et vous avez passé outre.

Je vous prie d'agréer, Madame, mes respectueuses salutations.