User-agent: Mediapartners-Google* Disallow: Figaro magasine - Pourquoi les français sont inégaux devant la justice ? Les tribunaux à la barre

Retour à l'accueil       

Voir les pages    0  56  

Extraits page 56 (Source Figaro Magasine du 25/03/2005)              Voir l'article
Divorce
Pourquoi ne pas faire simple...

Par Marc Durin-Valois
... Préfet Aîssa Dermouche, qui... "discrimination positive" voulue par Nicolas Sarkozy... 197 euros... refuse de verser à son ex-épouse... était mis en examen pour abandon de famille... divorce... 40% restent marquées... quêtes... nauséeuse... fautes de l'ancien conjoint ... "... un véritable gâchis social " souligne Me Jean-Paul Carminati, avocat à Paris...

Les prestations compensatoires destinées à compenser la baisse de revenu du conjoint (97% des cas, ils s'agit de la femme)... Plus de 90% des juges aux affaires familiales (JAF) sont des femmes, ce qui - de l'aveu de tous ne contribue pas à un environnement apaisé ... paternité... acceptation de la garde alternée. Enfin, un tiers des femmes gagnent plus que leur conjoint... prestations compensatoires aux ex-maris... l'équité.

Mes observations :

Bizarre, moi qui ne paie pas ma pension alimentaire depuis 6 ans, et personne n'a engagé d'action devant le tribunal correctionnel pour abandon de famille ! !

La raison est simple tous savent depuis 1998 :
- que je n'ai aucun revenu positif
- qu'une audience correctionnelle est publique et cela me permettrait de dénoncer le scandale de la corruption dans le système judiciaire grenoblois. De parler des policiers ripoux qui sont à l'origine des faits jusqu'aux juges qui ont couvert ma spoliation organisée par un réseau de complicités dans le système judiciaire local. Une pension simplement comptabilisée depuis 7 ans pour me laisser un peu plus dépouillé de mes biens lors du partage de la communauté par un notaire véreux ... après des années au RMI.

Avec quelques faux, des véreux dans les institutions en profitent pour "mettre de l'huile sur le feu" pour en récupérer les pots cassés.

De nombreuses associations lutent contre les dérives de quelques personnes qui utilisent les institutions et les abus de pouvoirs quasi impunis pour spolier des milliers de personnes.

Tout est prétexte à spoliation : testaments détournés, tutelles abusives, sociétés sous contrôles judiciaire, commerçants concurrents liquidés, biens des divorces ...

Les auteurs des méfaits alimentent les caisses :

de politiciens véreux souvent connus, de sectes, de véreux dans des loges maçonniques ... qui en retour assurent les protections, et l'impunité ...

par des solutions ultimes de "classements sans suite" par certains procureurs zélés !