Accueil         http://www.trafic-justice.com         http://www.victime-ripou.com

Juges corrompus ou aveugles, policiers truands ? Propagande des banques pour l'Europe ?
Pour masquer des fonds occultes qui permettent à des notables de conserver le pouvoir dans les pays?
Certains y voient les méthodes de la Ndrangheta , de la loge P2 , des abus bancaires
Vidéos un système bancaire en question : 1 , 2 , 3 , 4 , Esclavage des peuples ? Guerre civile prévue !

2011, c'est un système d'abus de pouvoirs bien installé

« LA CRISE » n'est que l'extension à l'échelle mondiale des actions de certains réseaux affairistes mafieux qui échappent depuis des années aux poursuites judiciaires ou autres sanctions populaires. A petite échelle, on y trouve le modèle des tutelles où certains savent comment dépouiller les plus faibles.
Pour savoir comment on en est arrivé là, il suffit d'observer la quasi impunité de cette délinquance financière parvenue, parfois, jusqu'aux tribunaux aux prix d'efforts titanesques de victimes ou d'associations.

Ajouter à cela que certains réseaux ont placé aux postes de pouvoirs des personnes corruptibles (ou hommes de paille) choisies en général parmi des incapables intéressés que par un salaire ou un parachute doré.
Parmi ces soumis, on y trouve : banquiers, politiques, directeurs financiers de multinationales, journalistes...

Les détenteurs de la finance mondiale savent aussi que nos pays développés n'offrent plus qu'une rentabilité médiocre, et, des consommateurs saturés. Ainsi, depuis quelques années le transfert massif des capitaux et de moyens techniques pour le développement de la Chine, de l'Inde, du Brésil assurent le renouveau de la rentabilité financière disparue des pays développés.

Maintenant que l'Inde et la Chine possèdent des usines ultramodernes, centres de recherche, ingénieurs, l'ex monde dit « développé » peut s'écrouler. Les milliards d'habitants du marché intérieur de l'Inde et la Chine suffiront à entretenir désormais la rentabilité des capitaux siphonnés aux pays développés.

Certains politiques ont compris que la grande majorité des gens était manipulable jusqu'à en faire des esclaves. Pour le moment tant que la population pense qu'elle n'est pas massivement touchée, elle ne voie pas ce qui va arriver. Cela ne saurait tarder. Pour le moment on nous laisse les miettes encore exploitables.

Les spoliations que nous vivons certains par le biais d'abus de pouvoir depuis des années seraient ainsi arrivées à s'étendre à la planète.

Plus la prise de conscience sera tardive, plus il sera difficile de nous remettre.
Les banques vidées des capitaux, les usines obsolètes en cours de fermeture, les derniers savoir faire transférés en Chine et en Inde finiront de nous ruiner ! ! !

La spirale enclenchée en concentrant les administrations et les emplois dans les grandes villes a facilité la spéculation immobilière, et, la vulnérabilité du consommateur rendu dépendant d'un endettement obligé pour se loger.
Par leur autonomie, les individus libres éparpillés dans les campagnes avaient le défaut d'échapper aux prélèvements des financiers ou d'Etats collecteurs de taxes

La grande majorité des notables, en facilitant les spoliations, n'ont pas compris que leur tour arrive en préparant à leurs enfants un environnement de pauvreté et des situations proches de la guerre civile telles que l'Argentine a connue à petite échelle.

Je sais, ce n'est pas une présentation de LA CRISE que nous donnent les médias.
René FORNEY www.victime-ripou.com et www.trafic-justice.com Une solution ?