Accueil   

Dérapent dans le département 34 : ju-ge-s huissiers mandataires no-tai-res maire avo-cats  gendarmes  poli-ciers, et sur le reste de la France

Enfin une de ces crapules passe en prison. À Grenoble Denis Dreyfus, Jean Luc-Médina, Jean-Yves Balestas, Wilfried samba Sambeligue … devraient y être pour complicité d'escroqueries en bande organisée, entraves à la justice, usage de faux, procédures falsifiées, provocation de suicides… mais ces bâtonniers sont couverts par des juges et procureurs crapuleux. Trop d'avocats peu scrupuleux les financent pour être protégés lors des rackets des justiciables.

380.000 euros aussi volés par le bâtonnier de Nantes
https://www.midilibre.fr/2019/01/02/les-avocats-sous-le-choc-a-beziers-le-batonnier-guigues-et-sa-femme-incarceres,6491729.php?fbclid=IwAR3LKXhwGIP6I4ODk6kuIN0-X9Py205nBtV0rXmG5HaTkauox4RiikESjLA (Voir scans)
Les avocats sous le choc à Béziers : le bâtonnier Guigues et sa femme incarcérés
  • Jean-Christophe Guigues a été placé en détention provisoire. Jean-Christophe Guigues a été placé en détention provisoire.

    MIDI LIBRE Publié le 02/01/2019 à 16:00 / Modifié le 02/01/2019 à 18:41
    35 commentaires 603 partages Justice , Béziers

Le Doyen de l'ordre des avocats de Béziers a été mis en examen et écroué avant les fêtes de Noël. Il serait poursuivi dans le cadre d'une enquête ouverte pour escroquerie parmi plusieurs autres motifs.

Un coup de tonnerre s'est abattu sur le milieu très fermé des avocats de Béziers. Après deux jours de garde à vue, vendredi 21 décembre, Me Jean-Christophe Guigues, ancien Bâtonnier de Béziers et doyen de l'ordre des avocats de Béziers, a été incarcéré à Villeneuve-les-Maguelone tout comme son épouse qui a été enfermée à la prison pour femme de Nîmes.

C'est une affaire très grave

L'ancien avocat se verrait reprocher des mouvements de fonds très suspects notamment sur les comptes Carpa (Caisse de règlement pécuniaire des avocats). Il a été mis en examen et serait poursuivi dans le cadre d'une enquête ouverte pour escroquerie, faux et usage de faux, abus de confiance, extorsion, exercice illégal de la profession de banquier et blanchiment d'argent.

"Je ne veux pas parler. C'est une affaire très grave et pour l'instant mes observations sont soumises aux seules juridictions", a précisé Me Jean-Luc Forget, l'avocat de Me Guigues. La confirmation de l'incarcération du couple juste avant les fêtes de fin d'année a été donnée par le parquet qui n'a pas précisé les motifs exacts de la mise en examen.

Les commentaires (35)

Ben voyons... Il y a 47 minutes

Je crois que je préfère encore les huissiers à cette profession de girouettes tarifées !!!

rahan34 Il y a 2 heures

Quelle honte. Un bâtonnier en prison ! On aura tout vu

Pignard Il y a 3 heures

Les avocats c'est comme les politiques il ne faut pas leur faire confiance !

Loliv Il y a 1 heure

Tu peux leur faire confiance quant ils te défendent, ils leur faut de bonnes stats de réussite...

CarpeDiem! Il y a 2 heures

Ce ne sont pas les avocats qui proposaient de défendre les GJ ?! Vite une manif !

Loliv Il y a 1 heure

Complètement HS comme com' carpediem...

robert11 Il y a 3 heures

ça la fout mal . Mais......comme quoi l'argent vous aspire

Loliv Il y a 1 heure

Je préférerais que ce soit moi qui aspire la thune, mais apparemment c'est réservé à certains qui en ont déjà plein...

robert11 Il y a 59 minutes

lui au moins , il saura se défendre . C'est son métier

golgoth30 Il y a 3 heures

Les crimes pour des détournements de fonds ne sont que de trop loin les moins punis, hors l'argent c'est le pouvoir....
...c'est tout simplement immoral qu'au contraire ils ne soient pas au plus haut de l'échelle des sanctions.

Albert Baillan Il y a 4 heures

c'est quand meme balot de priver quelqu'un de sa liberté pour des malversations financières, alors que des gens dangeureux sont en liberté...

golgoth30 Il y a 3 heures

vas dire çà à toute ces familles en France qui pour Noël lors de ces dernières fêtes de fin d'années n'ont eu qu'à sortir lors de ce moment plein du sacré de la circonstances de ces instants,
"excusez nous mes pauvres choux, le père Noël comme la mère Noël ne sont pas bien fortunés cette année, mais chez nous ils ne sont pas des voleurs"
alors que chez d'autres selon les habitudes et profession des parents cette paraphrase ne risque pas d'intervenir ni au quotidien ni dans des moments d'exceptions....
...et donc pour vous les délits liés à l'argent sont des problèmes mineur et ce n'est pas à la hauteur du larcin que l'on reconnaît là un grand criminel, mais plutôt à la guenille qu'il porte au quotidien.
Mon dieu que ce bas monde est bien gardé!

franjune30 Il y a 4 heures

Je pense qu ils ne tomberont pas seul'.

Anonyme158379 Il y a 3 heures

je vous dis qu'un jour on jugera tous les représentants de la justice .

johanna093134 Il y a 2 heures

C EST PAS FAUX ET JE CROIS MÊME QUE L ON Y VIENS AVEC CES FLICS QUI GAZENT TABASSENT TIRE AU FLASHBAL SUR NOS ENFANTS NOS GRANDS PARENTS MAMANS ET LA JUSTICE LES CONDAMNENT PAS.......VOUS ALLEZ VOIR COMMENT CA VA FINIR QUAND LE PEUPLE VA EXIGER LA REFORME COMPLÈTE DE LA JUSTICE

CarpeDiem! Il y a 1 heure

Allo Mme J********** ? On est devant votre porte ! OUVREZ !!!!!

Luka Il y a 3 heures

Quand on sait le nombre d'avocats qui font de la politique. ...

cob Il y a 2 heures

dont Maitre Collard héhé

isiteador Il y a 2 heures

et le nombre d'avocats qui rien qu'à lire leurs noms on connait les clients ...

katz Il y a 1 heure

Me Collard a pratiqué son métier bien avant de faire de la politique hic hic.

www.midilibre.fr 2019 Logo Midi Libre






Métropolitain https://e-metropolitain.fr/2019/01/02/beziers-batonnier-honoraire-guigues-femme-incarceres/ (Voir scans)
Béziers : le bâtonnier honoraire Guigues et sa femme incarcérés

mmJean-Marc Aubert Il y a 42 minutes (Publié le 02/01/2019)

https://e-metropolitain.fr/wp-content/uploads/2017/01/justice-legaltechs-1024x576.jpg

Selon une information diffusée sur les réseaux sociaux ce mercredi, le bâtonnier honoraire du barreau de Béziers, Jean-Christophe Guigues -il n'est pas le bâtonnier en exercice- et sa femme ont été mis en examen vendredi 21 décembre dernier pour les délits présumés d'escroquerie, extorsion de fonds, abus de confiance, blanchiment d'argent, exercice illégal de banquier, faux en écritures et usage de faux en écriture.

Une enquête du SRPJ

Le couple, placé en détention provisoire, l'avocat au centre pénitentiaire de Villeneuve-lès-Maguelone, sa femme à la maison d'arrêt de Nîmes ont passé Noël et le réveillon du Nouvel An en détention provisoire.

L'enquête confiée aux policiers de la division économique et financière du SRPJ de Montpellier a été lancée après un signalement de mouvements de fonds suspects sur le compte Carpa de l'avocat biterrois. De présumés détournements de fonds importants ont été repérés.

Détournements à la Carpa

La caisse autonome des règlements pécuniaires des avocats, ou Carpa est un organisme intra-professionnel de sécurisation des opérations de maniements de fonds réalisées par les avocats pour le compte de leurs clients. Ces caisses interviennent également dans la rémunération des avocats pour l'aide juridictionnelle et les autres aides à l'intervention de l'avocat. Quand un client obtient de l'argent quand la procédure judiciaire est définitive, les fonds versés par chèque transitent en priorité par le compte Carpa de l'avocat.

Un juge d'instruction de Montpellier

Le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret -la procédure a été dépaysée par le Parquet général près la cour d'appel d'ici- a supervisé le déroulement de l'information judiciaire, menée dans la plus grande discrétion par un juge d'instruction du tribunal de grande instance de Montpellier.

Rien n'avait fuité jusqu'à ce mercredi, y compris parmi les avocats biterrois. Le nom et la photo de Jean-Christophe Guigues ont déjà disparu de l'annuaire interne du conseil de l'ordre de Béziers.

Avocat Béziers Prison

2 Comments

  1. https://secure.gravatar.com/avatar/2d810afc467456362efd2e045dc9300d?s=60&d=mm&r=gGibis 02/01/2019 à 17 h 44 min

Apparemment, ce couple ne bénéficie pas de la sacro-sainte « présomption d'innocence » !!!

Répondre

    1. mmJean-Marc Aubert 02/01/2019 à 18 h 05 min

Bonjour, lisez bien, nous avons écrit « délit présumé » au début de l'article.

© 2018 MÉTROPOLITAIN – Tous droits réservés. – Tél . : 04 99 61 41 31.



Retour haut